Construction de 3 crèches sur les sites hospitaliers d'Arlon, Marche et Libramont - Bgns
image impression image impression image impression
logo bgns
  • M.O.
  • VIVALIA
  • Architectes
  • A.3. Architecture et Alinéa Ter
  • Situation
  • Centres hospitaliers ARLON - MARCHE - LIBRAMONT
  • Stade
  • Fin de réalisation : 2019
  • Cout total des travaux
  • 1.498.294,96 € HTVA
  • Stabilité
  • 253.575,03€ HTVA
  • Techniques spéciales
  • 415.001,43 € HTVA
  • Missions
  • Stabilité et techniques spéciales.

Construction de 3 crèches sur les sites hospitaliers d’Arlon, Marche et Libramont

Construction de 3 crèches sur les sites hospitaliers d’Arlon, Marche et Libramont.

Construction de 3 crèches sur les sites hospitaliers d’Arlon, Marche et Libramont en respectant le critère de basse énergie définit par la RW.

Toutes les études ont été menées en respectant les exigences du maître d’ouvrage, en
l’occurrence l’intercommunale Vivalia, à savoir :

  • Matériaux sains et durables ;
  • Hygiène des appareils et revêtements ;
  • Flexibilité et modularité des espaces nécessitant un minimum de murs porteurs ;
  • Technologies de pointe nécessitant le minimum d’entretien ;
  • Liaison et interaction avec l’hôpital (livraison des repas, gestion technique centralisée,
    service d’entretien commun, détection incendie et intrusion,…) ;
  • Gestion d’accès sécurisée via lecteurs de badges, caméra de surveillance;
  • Conception du projet réalisée en respectant un budget imposé.

En fonction des résultats des études comparatives, des desideratas du maître d’ouvrage,
des impositions de l’ONE, de l’Urbanisme, du SRI et de l’AFSCA plusieurs avant-projets ont
été réalisés avant d’aboutir à la version d’exécution qui rencontre tous les points
susmentionnés.
Concevoir de manière durable, c’est également se préoccuper des personnes à qui le
bâtiment est destiné.

Stabilité :
La structure a été dimensionnée pour permettre la construction d’un étage supplémentaire si
besoin dans le futur.
Système constructif : toiture plate composée de hourdis précontraints portant de façades à
un seul mur porteur central. Les maçonneries utilisées sont des blocs béton. Les murs
intérieurs porteurs sont minimisés de manière à pouvoir travailler avec des cloisons
intérieures non porteuses qui pourront ultérieurement être modifiées si besoin. Fondations :
radier sur terre-plein afin de faciliter la réalisation sur chantier.

Techniques spéciales :
Ventilation : Le système de ventilation retenu pour l’entièreté du bâtiment est du type
ventilation double flux. Chaque composant du système a été sélectionné et pensé pour
améliorer le confort des occupants, diminuer les consommations et faciliter
l’utilisation (Préchauffage par batterie électrique antigel, post-chauffe afin de garantir une
pulsion de 21°C, confort acoustique, hygiène via échangeur à plaques conforme ERP2016,
maintenance via des trappes de visite).
Chauffage : La puissance de chauffage est d’environ11 kW, ces besoins sont couverts par
une pompe à chaleur air/eau pour les crèches de Libramont et Marche. Pour éviter les
risques de brûlures et de blessures contre des radiateurs, le bâtiment est chauffé via du
chauffage sol pour les zones enfants. Les espaces bureau et locaux sociaux sont quant à
eux chauffés par des convecteurs basse températures Vu les apports solaires variables
d’une zone à l’autre, et pour éviter tout risque de surchauffe, chaque zone est régulée
individuellement. En vue d’approcher une consommation annuelle nulle en électricité, une
production photovoltaïque pourra être envisagée ultérieurement sur base du relevé annuel.
Electricité : Tous les luminaires sont de type LED. Outre une conception architecturale
permettant un éclairage naturel optimal, l’ensemble du système d’éclairage « artificiel » est
conçu de manière à pouvoir limiter les zones à éclairer par plusieurs circuits distincts par
local. Les enfants devant fréquemment regarder vers le haut, des luminaires avec faible
niveau d’éblouissement sont prévus. Pour économiser l’énergie des downlight LED à
détecteur intégrés sont placés dans les sanitaires et lieux de passage.
Tous les appareils HVAC sont en liaison avec une GTC, permettant un suivi et une
anticipation des problèmes techniques.

 

 

 

BGNS