Construction d'une salle d'athlétisme indoor à Malonne - Bgns
image impression image impression
logo bgns
  • M.O.
  • Ville de Namur
  • Architectes
  • Atelier de l'Arbre d'Or et Atelier d'Architecture du Fraichaux sprl
  • Situation
  • Route de Navinne à 5020 Malonne
  • Stade
  • Fin de réalisation : 2015
  • Cout total des travaux
  • 2.153.440,70 € HTVA
  • Techniques spéciales
  • 541.308,42 € HTVA
  • Missions
  • Techniques spéciales
  • Référence
  • BA.3086/11

Construction d’une salle d’athlétisme indoor à Malonne

Construction d’une salle d’athlétisme indoor à Malonne

Petit résumé

Techniques spéciales :
Une des particularités du projet est l’éloignement de la salle par rapport à l’accessibilité des
impétrants. Une tranchée de 270m a dû être réalisée pour amener l’eau (incendie+eau de
ville), l’électricité et le téléphone.

Egouttage: Réalisation d’un fossé d’infiltration afin d’infiltrer la totalité des eaux de pluies
provenant des toitures. Micro-station d’épuration pour les eaux usées.

Ventilation : ventilation double flux dans tous les locaux (Groupe Swegon Gold PX20 –
7200m³/h). Régulation horaire du groupe.

Chauffage :
– Les vestiaires, cafétéria et salles de formations sont chauffés par des radiateurs
dimensionnés pour travailler à basse température. Chaudière à condensation au gaz
(citerne propane) Viessmann.
– Le chauffage de la salle d’athlétisme et gymnastique se fait au moyen de tubes radiants
ayant les avantages suivants :
– Peu de phénomènes de stratification et donc peu de surchauffe des parties
hautes du bâtiment ;
– Réduction de la consommation d’énergie, le tube radiant chauffe (par
rayonnement) les surfaces et pas directement le volume d’air ;
– Chauffage décentralisé permettant de chauffer certaines zones et pas tout. Si on
veut s’entrainer donc uniquement sur une partie de la salle, on n’est pas obligé de
chauffer toute la salle. La personne peut régler la température de sa zone ;
– Mise en chauffe rapide, le confort est atteint en quelques minutes ;
– Pas de brassage d’air, aucun courant d’air chaud et donc pas de déplacement de
poussières, peu de bruit ;
– Les appareils gaz sont indépendants, une panne d’appareil n’entraine pas l’arrêt
total du chauffage et donc de l’activité ;
Afin de valider ce mode de chauffage et d’être sûr de retenir la meilleure solution, nous
avons visité une installation existante dans une autre salle de sport (Lycée Français Uccle).
Production d’eau chaude sanitaire : production centralisée avec boucle d’eau chaude
sanitaire pour les 18 douches. Programmation de cycle de chauffe de la boucle et réduction
au maximum des bras morts afin d’éviter les risques de légionellose.

Electricité :

– Luminaires LED dans tout le hall. Régulation par zone.
– Détecteur de mouvement dans les locaux de passage + vestiaires.

Consommation d’eau :Citerne d’eau de pluie 10.000L pour WC.

Informatique :prises réseau dans les bureaux+ salle de formation/réseau Wi-fi partout.

 

 

 

BGNS