Extension et rénovation d'une école à Heinstert - Bgns
image impression image impression image impression
logo bgns
  • M.O.
  • Administration Communale d'Attert
  • Architectes
  • Mme Caroline MAIRLOT - Mme Eveline CRESPIN - M. Alain FLOCK
  • Situation
  • Heinstert
  • Stade
  • Fin de réalisation : 2017
  • Cout total des travaux
  • 1.021.670 € HTVA (extension) + 284.273 € HTVA (Rénovation)
  • Missions
  • stabilité et techniques spéciales.
  • Référence
  • BA.2953/11

Extension et rénovation d’une école à Heinstert

Extension et rénovation d’une école primaires et maternelles à Heinstert

Stabilité :
Extension :
La structure est classique : maçonneries en blocs béton lourds, dalle en béton sur les classes du rez-de-chaussée et la toiture est composée de fermes en lamellé collé. Des pannes en bois s’appuient entre fermes.
Au niveau des fondations, la jonction entre l’ancien et le nouveau bâtiment a nécessité une reprise en sous-oeuvre locale des murs du bâtiment existant.
Transformation du bâtiment existant :
De nouvelles classes ont été crées en réalisant une nouvelle dalle en béton au-dessus du rez-de-chaussée (appui grâce à des encoches dans les murs existants). De plus, une ouverture de 7,00m de long a été réalisée dans le mur central du rez-de-chaussée en plaçant deux HEM 400 côte à côté pour soutenir le mur existant. Une poutre de répartition en béton permet de répartir les charges sur le sol.

Techniques spéciales :
Explicatif mission stabilité

Ventilation : La ventilation des classes de l’extension et du bâtiment existant est assurée par une centrale de ventilation double flux à récupérateur de chaleur. Pour assurer un confort optimal dans les classes, l’air neuf est préchauffé par la chaudière à un température de 20/21°C. La ventilation du local de réfectoire est assurée par une seconde centrale de ventilation double flux.
Chauffage : L’ancienne chaufferie au mazout à été remplacée par une nouvelle chaufferie au pellet, avec la création d’un espace de stockage pour les pellets.
La nouvelle chaufferie assure les besoins de chaleur dans l’extension et le bâtiment existant.
Le chauffage de la nouvelle extension est assuré par du chauffage sol dans toutes les classes et bureaux. La partie existante est chauffée par des radiateurs à panneaux.
Etant donné les faibles besoins d’eau chaude sanitaire, un boiler électrique de 15L est placé dans le local d’entretien.

 

 

 

BGNS