• Essai pressiométrique

6. Essai pressiométrique

1 Mesures exploitables.
Les caractéristiques mécaniques suivantes sont déterminées pour la rupture et pour la déformation du sol : pression limite (pl), pression de fluage (pf), module pressiométrique (Em).
Grace au forage pressiométrique une description du sol peut souvent être aussi donnée.

2 Méthodologie.

  • Le terrain est foré en Ø64mm au moyen d’un carottier T2.
  • L’essai au pressiomètre Ménard est réalisé par la dilatation radiale d’une sonde tricellulaire placée dans le sol. Au cours de l’injection de liquide dans la sonde, la dilatation des trois cellules provoque d’abord l’entrée en contact de la gaine de la sonde avec les parois du trou de forage, puis y exerce une pression, ce qui donne lieu à un refoulement du sol. La pression appliquée à la sonde et la dilatation volumique associée de cette dernière sont mesurées et enregistrées de manière à déterminer la relation contrainte-déformation du sol lors de l’essai.
  • La distance usuelle entre 2 prises de mesures est de 1,00m.
  • L’essai pressiométrique n’est pas adapté aux sols très mous.
  • Les essais sont réalisés en conformité avec la norme NF EN ISO 22476-4 (mai 2015).

– L’appareil se compose de 3 éléments principaux :

  1. Accessibilité.
    Afin de forer le trou pour y descendre la sonde, il est nécessaire d’utiliser une machine de forage avec outils adaptés en fonction du type de sols rencontrés (voir fiche : Forages)

BGNS