Essais de sol

Qu’est-ce qu’un essai de sol ?

Qu’est-ce qu’un essai de sol ?

Il existe différents types de sondages de sol étudiant chacun un aspect différent du sous-sol dans le même but d’optimisation de la stabilité d’une construction.

- Les essais dynamiques seront réalisés pour la construction de petits ou moyens bâtiments ou d’éléments porteurs particuliers (colonne, etc …).

- Les essais statiques (20T) seront réservés à la réalisation de moyennes à grosses structures (immeubles à appartements, halls industriels, etc …).

- Les essais de percolation serviront à déterminer la vitesse de percolation du sol et ainsi à dimensionner votre système d’épandage.

- Les essais piézométriques relèveront le niveau des nappes aquifères.

- Les forages de reconnaissance donneront un avis sur la nature du sol.

- Les essais à la plaque vérifient la qualité du compactage d’un remblai ou d’un empierrement.

Un rapport comprenant les données recueillies mais également les conseils et avis d’un ingénieur sur les fondations à mettre en œuvre vous sera fourni.

Exemple de rapports d'un essai de sol


Pourquoi un essai de sol ?

Tout d’abord, un essai de sol pourra être réalisé avant ou après l’acquisition d’un terrain mais aussi pour l’extension ou la transformation d’un bâtiment existant.
En partenariat avec votre bureau d’études, il vous épargnera de mauvaises surprises.
Grâce à un essai de sol, vous minimisez tout risque de sinistre (fissures, portes qui coincent, caves inondées, etc …).
Si vous êtes un candidat acquéreur, nous vous offrons la possibilité d’éviter de nombreuses mauvaises surprises telles un surcoût du prix des fondations non prévu suite à l’acquisition d’un terrain avec un sous-sol de mauvaise qualité.
Si vous possédez déjà un terrain, nous vous apporterons les informations nécessaires afin d’éviter des suppléments imprévus au cahier des charges.
Sur base des plans de la future construction nous vous fournirons une conclusion et un avis personnalisé.

D’autre part, de plus en plus de commune exigent un rapport d’essais de sol pour accorder un permis.
Et si aucune obligation légale n’existe encore, les compagnies d’assurances considèrent à l’heure actuelle que les intervenants doivent se donner les moyens de connaître la résistance mécanique du sous-sol afin de minimiser tout risque de sinistre.

Si vous êtes architecte, un ingénieur en stabilité vous fournira une réponse technique avant l’élaboration des premiers plans.
Le coût de sondage de sol en 3 points du terrain peut varier entre 560,00 et 650,00€ TTC pour des essais DPM et entre 725,00 et 785,00€ TTC pour des essais CPT. 

Vous hésitez entre des essais DPM ou des essais CPT, ce comparatif de notre matériel pourra vous aider


HABAY-LA-NEUVE-NAMUR-GENAPPE | Rue de Vance, 17 6720 Habay-la-Neuve | Tél : 063 42 22 94 | Fax : 063 42 22 93 | E-mail : info@bgns.be<