Extension d'une maison de repos à Dinant - Bgns
image impression image impression image impression
logo bgns
  • M.O.
  • Armonea
  • Architectes
  • Pierre Accarain et Marc Bouillot
  • Situation
  • Rue du Pont d'Amour à 5500 Dinant
  • Stade
  • Fin de réalisation : 2015
  • Cout total des travaux
  • environ 6.300.000 € HTVA
  • Stabilité
  • environ 800.000 € HTVA
  • Techniques spéciales
  • environ 1.600.000 € HTVA
  • Nombre de logements
  • 69
  • Missions
  • stabilité et techniques spéciales
  • Référence
  • BA.4649/13

Extension d’une maison de repos à Dinant

Extension d’une maison de repos

Stabilité :
Le choix constructif du bâtiment a été porté naturellement vers les matériaux adéquats à
l’architecture longiligne.
La structure est simple et efficace. Des prédalles composent les planchers et portent des
façades vers les murs des couloirs. Les murs sont en silico-calcaire et leur capacité portante
élevée permet d’éviter l’utilisation de bétons armés onéreux. La toiture est en fermettes
préfabriquées avec jambes de forces en appui sur les planchers en béton. Le tout est assis
sur un radier dalle de sol.
Le mur silico-calcaire et le plancher à prédalles garantissent facilement les résistances au
feu respectives de 120min et 60min.
Les murs contre-terre sont réalisés en prémurs.
Quelques colonnes métalliques sont présentes dans les espaces communs. Ces éléments
ont été réalisés en colonnes mixtes remplies de béton afin d’être RF 120min.

Techniques spéciales :
Ventilation : l’ensemble des locaux est ventilé par système de ventilation double flux à
récupération de chaleur et batterie de chauffe. Le chauffage est assuré par une cascade de
2 chaudières à condensation au gaz. Un système de climatisation assure une température
acceptable en cas de grosse chaleur dans les locaux communs de séjour.
Electricité : les appareils d’éclairage ont été sélectionnés de manière à ne pas dépasser une
puissance de 2,5W/m²/100 lux dans les locaux. Le réseau informatique des bâtiments
existant a été étendu à l’extension par un réseau câblé et Wifi couvrant la totalité du
bâtiment. Une centrale de détection incendie surveille en permanence chaque mètre carré
du bâtiment. Toutes les chambres sont équipées d’un système d’appel infirmière ainsi que
d’une domotisation de l’éclairage et des stores pare-soleil.

Sanitaires :
une boucle d’eau chaude sanitaire a été mise en place et greffée sur l’installation
existante qui était suffisamment dimensionnée pour l’extension. L’eau de pluie est récupérée
dans une batterie de 2 citernes enterrées de 10.000l, qui ont été raccordées aux citernes
existantes de manière à créer un stockage global pour l’ensemble de la maison de repos.

 

 

BGNS